Filtre ND

Filtre ND

Le but principal d’un filtre « sur la densité neutre » (ND de densité neutre ou ci-dessous) est de diminuer la quantité de lumière transmise à travers un objectif donné. En conséquence, si la vitesse d’obturation (ou même si le moment de l’acquisition des images en images par seconde) est maintenu inchangé, il va augmenter l’optique d’ouverture par un facteur dépendant de la gradation du filtre ND est utilisé pour retrouver la ‘exposition correcte. De même, si, au lieu que vous voulez garder la même ouverture sur l’objectif, après avoir entré un filtre ND sur l’objectif, doit être réglé à une vitesse d’acquisition en termes d’images par seconde ou moins de réduire l’angle de l’obturateur .

Le diagramme montre clairement ce qui se passe avec l’insertion d’un filtre ND: la ligne rouge est la ligne de l’exposition correcte pour l’appareil photo date (ou caméra) à une certaine sensibilité (gain). C’est évident que l’exposition correcte est obtenue avec un ensemble infini de paires d’arrêt f, frame rate / obturateur angle. L’insertion d’un filtre ND est obtenu comme l’effet que dans une moindre quantité de lumière traverse la lentille, de sorte que la ligne rouge se déplace parallèlement vers le bas: à une certaine vitesse d’acquisition en images par seconde (avec un angle donné de l’obturateur) devraient être davantage ouverts de l’ouverture pour obtenir l’exposition correcte, cohérente avec l’effet décrit ci-dessus du filtre à densité neutre. Inverser le raisonnement, le maintien de la même ouverture (c.-à-la gamme même profondeur), il sera nécessaire de diminuer la vitesse d’acquisition (ou de diminuer l’angle de l’obturateur) pour retrouver l’exposition correcte dans la présence du filtre ND donné.

La densité optique (D) exprime la mesure de l’absorption de la lumière par le filtre. Théoriquement, il devrait avoir lieu de manière uniforme, c’est à dire qui ne modifient pas la colorimétrie de l’optique sur lequel il est installé. Comme il est possible de détecter la densité optique est liée à l’indice de transmissivité (pourcentage de l’intensité de la lumière n’est pas réfléchie par le filtre) selon l’équation simple:

exposition correcte pour l’appareil photo date (ou caméra) à une certaine sensibilité (gain). C’est évident que l’exposition correcte est obtenue avec un ensemble infini de paires d’arrêt f, frame rate / obturateur angle. L’insertion d’un filtre ND est obtenu comme l’effet que dans une moindre quantité de lumière traverse la lentille, de sorte que la ligne rouge se déplace parallèlement vers le bas: à une certaine vitesse d’acquisition en images par seconde (avec un angle donné de l’obturateur) devraient être davantage ouverts de l’ouverture pour obtenir l’exposition correcte, cohérente avec l’effet décrit ci-dessus du filtre à densité neutre. Inverser le raisonnement, le maintien de la même ouverture (c.-à-la gamme même profondeur), il sera nécessaire de diminuer la vitesse d’acquisition (ou de diminuer l’angle de l’obturateur) pour retrouver l’exposition correcte dans la présence du filtre ND donné.

La densité optique (D) exprime la mesure de l’absorption de la lumière par le filtre. Théoriquement, il devrait avoir lieu de manière uniforme, c’est à dire qui ne modifient pas la colorimétrie de l’optique sur lequel il est installé. Comme il est possible de détecter la densité optique est liée à l’indice de transmissivité (pourcentage de l’intensité de la lumière n’est pas réfléchie par le filtre) selon l’équation simple:

D = log10 1 / T

La densité est donc fonction logarithmique de la transmissivité et signifie que, lorsque la transmissivité est 1, la valeur de D = 0,5, lorsque la transmissivité diminue à 50% (0,5) D = 0,3, lorsque la transmissivité tombe à 25% (0,25), D = 0,6 et ainsi de suite, selon une première table qui sont résumés ci-dessous:

 

Frazione Luce Indice Trasmissività indice Densità
1 T=1 D=0
1/2 T=50% D=0.3
1/4 T=25% D=0.6
1/8 T=12.5% D=0.9
1/16 T=6.25% D=1.2
1/32 T=3.125% D=1.5

Tab 1

À ce stade, il est utile de mettre en corrélation la densité optique avec le nombre de F-Stop d’ajustement pour retrouver l’exposition correcte. S’il vous plaît noter que le F-Stop objectif numéro un est un paramètre purement géométrique (en fait, à proprement parler, il serait plus approprié de parler de T-Stop), qui indique la luminosité d’une image formée par une lentille. Ce nombre est intimement liée à la profondeur de champ possible dans un plan donné, et donc influe également sur le résultat artistique d’une reprise. Un certain nombre de F-Stop petit signifie une image plus lumineuse, mais aussi une profondeur de champ en conséquence plus comprimée. Si f est la longueur focale de l’essai est son ouverture et efficace, son F-Stop est donné par:

F-Stop= f/d

 

Le motif de cette loi consiste dans le fait que la quantité d’énergie collectées sur le plan d’image est directement proportionnelle à l’aire de la pupille d’entrée de l’objectif, tandis que sur le plan d’image, l’énergie par unité de surface est inversement proportionnelle à la surface sur laquelle l’image est formée. La zone de la pupille d’entrée est proportionnel au carré du diamètre de la pupille tandis que la zone du plan d’image est proportionnelle au carré de la distance focale:

L’énergie des incidents et d2

Plan sur l’énergie et de l’image 1/f2

La relation entre ces deux quantités est donc une mesure de l’éclairement produit sur l’image. Un doublement de la quantité exprimée par le rapport exprime en fait un doublement de la luminosité de l’image produite. La relation simple entre la distance focale f et l’ouverture effective de l’objectif est plutôt de l’ouverture relative (F-Stop) et ensuite seulement le carré de la valeur de la fraction est corrélée correspond à un doublement de la luminosité de l’image.

Une augmentation de V2 de cette valeur correspond à une augmentation de la luminosité de 50%. Maintenant et alors facile de combiner les données du tableau 1 en y ajoutant ouverture nécessaire en termes de sommeil nécessaires pour compenser la baisse de la production de lumière causée par la présence du filtre ND en tant que:

 

Frazione Luce Indice Trasmissività indice Densità Apertura – F-Stop
1 T=1 D=0 0
1/2 T=50% D=0.3 1
1/4 T=25% D=0.6 2
1/8 T=12.5% D=0.9 3
1/16 T=6.25% D=1.2 4
1/32 T=3.125% D=1.5 5

Tab 2

Notez qu’il ya une autre nomenclature pour les filtres ND, comme pour mettre en évidence les mesures correctives devront être faites directement sur la bague de diaphragme. Dans ce cas, ils sont indiqués en fonction de la puissance de 2 ayant comme exposant le nombre de Stop correction:

ND = 0,3 ND 2, (21 = 2)

ND = 0,6 ND 4, (22 = 4)

ND ND = 0,9 8; (23 = 8 )

Par conséquent, le Tableau 2 peuvent encore être réécrit en ajoutant une colonne finale comme suit:2

 

Frazione Luce Indice Trasmissività indice Densità Apertura – F-Stop Nomenclatura Alternativa
1 T=1 D=0 0
1/2 T=50% D=0.3 1 ND2
1/4 T=25% D=0.6 2 ND4
1/8 T=12.5% D=0.9 3 ND8
1/16 T=6.25% D=1.2 4 ND16
1/32 T=3.125% D=1.5 5 ND32

Tabella 3

De la fraction exprimée dès qu’il est à noter que pour une optique donnée, la plus grande de l’ouverture effective (en relation directe avec le diamètre de la première lentille) plus le nombre F-stop, qui est, plus la luminosité de l’objectif. Notez, cependant, que ce paramètre, comme déjà mentionné, ne révèle rien sur les qualités réelles optiques de la lentille: en fait, ne dit pas si tous les la lumière incidente sur la lentille d’ouverture réelle est alors effectivement transmis à travers elle. Il peut donc arriver que deux lentilles identiques avec F-Stop, mais différentes caractéristiques physiques des matériaux optiques utilisés sont fait remarquer dans plusieurs indices de réflexion et de transmissivité, ce qui conduirait à une luminosité apparente différente de l’image produite par l’appareil photo ou la caméra, même avec le même F-Stop réglage. Pour éviter ce danger est préférable d’adopter ce qu’on appelle «T-Stop» et défini comme suit:

T – F = Stop – Arrêt / VT

La racine carrée de l’indice du courrier transmissivité dénominateur « pèse » le village et il le fait étirer la valeur de la moyenne géométrique F-Stop si et seulement si la valeur des approches T 1, c’est à dire la valeur idéale. Dans tous les autres cas, c’est à dire comme une lentille est en verre optique avec peu ou pas revêtement antireflet adéquat, plus la valeur de T-Stop> F-Stop. C’est une situation bien réelle: les objectifs Canon sont les seules qui déclarent une valeur F-stop est très proche de la valeur réelle de T-Stop. D’autres fabricants ont des valeurs de luminosité réels qui sont évidents dans les différences de mesure aussi importantes en ce qui concerne les données déclarées.

Il est bien connu que l’échelle de l’Iris (ou de l’iris) d’une lentille pour le cinéma, la télévision, haute définition, la photographie est gravé avec une série de marqueurs marquée par une série de nombres dans une relation réciproque

V2: 1,4, 2, 2,8, 4, 5,6, 8, 11, 16, 22 ..

 

 

 

[divider type= »thin »]